Enquête Cléo élèves à besoins éducatifs particuliers : l’analyse des réponses

Sans titre-2D’abord, un très grand merci aux 164 personnes (enseignant.e.s pour la plupart, mais aussi parents d’élèves à BEP, AESH, formateurs, etc.) qui ont pris le temps de répondre à cette enquête.

Une fois n’est pas coutume, j’ai choisi de présenter en premier les commentaires que vous avez été nombreux à laisser à la fin de l’enquête, et qui me semblent d’un intérêt au moins égal aux données numériques.


La tonalité générale des commentaires est très positive. D’abord, et ça fait vraiment plaisir, beaucoup de commentaires pleins d’enthousiasme et d’impatience :

  • Merci pour cette initiative ! Hâte de voir le résultat !
  • Quel outil formidable ce serait !
  • Je vous remercie pour votre travail incroyable déjà avec la collection CLEO, l’adaptation pour les élèves à besoins particuliers est la cerise sur le gâteau, merci beaucoup.
  • J’ai hâte !
  • J’aime beaucoup Cléo et je suis impatiente que cet outil soit disponible pour mes petits élèves qui n’ont pas la même progression que les autres
  • Hâte de voir votre travail que j’apprécie beaucoup! Bravo

Certains notent la rareté d’outils spécifiques pour les élèves « extraordinaires » :

  • Bonjour Je trouve votre initiative très intéressante. Enseignante en Ulis école TFC, depuis 15 ans, j’utilise différents outils pertinents et Cléo en fait partie. Je l’utilise beaucoup pour le travail sur les inférences, la construction de phrases et la grammaire. Il y a très peu d outils pour les élèves qui ne rentrent pas dans les cases dys et on est obligé de piocher ici et là. Mais leurs familles et les élèves sont demandeurs de manuels, d’outils.
  • Les enfants extraordinaires sont trop souvent oubliés dans les manuels!!! Tout ce que vous proposez, je le fais en pédagogie différenciée. Pour certains, j’utilise l’imprégnation syllabique avec les couleurs rouge, bleu et grise, pour d’autres lecteurs un peu plus expérimentés, je mets en place un code couleur pour les sons complexes, je modifie les interlignes, la police etc. C’est du boulot. Alors bon courage et encore merci pour votre investissement et ce questionnaire bien élaboré!
  • Belle initiative ce sondage! Merci de prendre part de nos attentes et préoccupations. Rares sont les outils adaptés et utilisables tels quels pour nos élèves.
  • Je trouve cette enquête vraiment indispensable, nous avons vraiment besoin qu’on s’occupe des ces élèves différents.

Vous êtes nombreux à souligner le fait que l’élaboration de supports de travail pour les élèves à BEP est très chronophage :

  • Enfin un outil concret! Un gain de temps assuré et j’espère plus d’enseignants qui différencieront.
  • un tel outil serait un gain de temps et un confort de travail considérable pour les enfants, sans les stigmatiser car ils auraient le même manuel que les autres.
  • Merci pour votre proposition. J’effectue actuellement moi même ce travail d’adaptation des exercices pour les élèves Dys ou TDA accueillis, le trouver déjà tout fait tout en permettant à mes élèves de faire les mêmes activités que leurs camarades seraient un gain de temps précieux.
  • Ce projet est formidable, merci pour les élèves et les enseignants qui passent beaucoup de temps à adapter les supports.
  • Merci pour ces propositions, adapter mes supports pour les ebpe prend beaucoup de temps, un petit coup de pouce serait le bien venu.
  • Merci de vous intéresser aux enfants à besoins particuliers et d’aider les enseignants dans les adaptations à apporter car nous sommes souvent démunis.

Vous avez proposé plusieurs  options supplémentaires :

  • Pensez à la possibilité de faire lire un mot ou une partie de texte par la voix de synthèse…
  • Un ouvrage numérique avec possibilité de lecture des consignes (l’élève écoute directement sans aide de l’enseignant) et/ou de dictée vocale peut-être intéressant (peut-être que cela existe déjà…)
  • Mettre systématiquement une illustration en lien avec le texte. C’est une aide supplémentaire notamment pour les élèves autistes.
  • il serait souhaitable d’avoir des manuels où le niveau de classe n’est pas affiché afin que les élèves acceptent de prendre des manuels différents de leurs camarades.
  • J’espère que votre ouvrage pourra exister et surtout que les textes et images ne fassent pas trop enfantins pour que mes grands (15ans) puissent y trouver leur compte.

Enfin, une réflexion intéressante sur l’étiquetage jugé souvent trop précoce des élèves dys, et des dérives qui peuvent exister :

  • je trouve vraiment dommage de nourrir cette idée que les dys sont de plus en plus nombreux en les nommant ainsi. je préférais qu’on parle de différenciation pédagogique pour indiquer que l’effort est fait dans l’action portée aux enfants dans un groupe hétérogène, et non sur la stigmatisation des enfants en les catégorisant si jeunes. Je trouve la démarche de certains exercices de CLEO très intéressante (notamment pour la compréhension), je l’utilise beaucoup en CE2, mais je regretterais que ce manuel prenne cette voie…

Passons maintenant aux données chiffrées…

Quelle est votre fonction actuelle ?

Enseignant.e en classe ordinaire, cycle 2 (CP, CE1, CE2) 33%
Enseignant.e en classe ordinaire, cycle 3 (CM1, CM2, 6°) 21.2%
Enseignant.e spécialisé.e en ULIS école 9.9%
Enseignant.e spécialisé.e en ULIS collège 4%
Enseignant.e spécialisé.e en RASED, option E 3.3%
Enseignant.e spécialisé.e en RASED, option G 1.3%
Autres 32.3%

Les enseignants en classe ordinaire ont été les plus nombreux à répondre. On peut en déduire que ce sont eux qui ressentent le plus le besoin d’outils spécifiques (déficit de formation, moins de temps disponible pour s’intéresser aux élèves à BEP).

Un certain nombre de parents, AESH, enseignants dans d’autres structures, enseignants à cheval sur cycle 2 et 3, etc. ont également répondu à l’enquête.


Quelle est votre ancienneté en tant qu’enseignant.e ?

de 11 à 20 ans

46.9%

moins de 5 ans

19%

plus de 20 ans

17.7%

de 5 à 10 ans

16.3%

Ces chiffres montrent une sous-représentation des collègues ayant le plus d’ancienneté. Cela signifie-t-il un moindre intérêt pour les outils numériques de la part de ces collègues ?


Enseignez-vous en REP ou REP+ ?

non

77.3 %

oui

22.7 %

Cette proportion est à peu près équivalente au pourcentage de collègues travaillant en REP/REP+ au niveau national.


Quelle sont vos attentes pour un outil de ce type ? (plusieurs réponses possibles pour cette question)

un outil numérique adaptable, modifiable

77,3 %

un outil numérique multisupport (l’élève travaille sur écran : tablette, TNI, smartphone, ordinateur, etc.)

49,4 %

un outil numérique permettant l’impression en noir et blanc ou en couleur

49,4 %

un outil « papier » photocopiable

45,5 %

un outil « papier » consommable (sur lequel les élèves écrivent directement)

29,2 %

un outil numérique permettant l’impression en noir et blanc

13,6 %

un outil numérique prêt à l’emploi, prêt à imprimer (non modifiable, non adaptable)

5,2 %

Le format numérique adaptable et modifiable est plébiscité par rapport  à un outil papier consommable.

Un commentaire éclairant allant dans ce sens :

Pour moi, le support papier (pour l’enseignant !), c’est terminé, je n’imprime plus jamais à partir d’un fichier ou manuel, la souplesse d’utilisation du numérique, les modifications possibles ET le stockage numérique sont devenus des habitudes de travail.

La possibilité de pouvoir directement travailler sur écran rencontre également beaucoup d’intérêt… mais c’est un véritable défi sur le plan technologique, je ne vous le cache pas !


Les activités proposées dans ce nouvel outil seront adaptées des entrainements figurant dans les ouvrages de la collection Cléo. Quels formats d’activités souhaitez-vous voir figurer ?

des activités issues de Cléo CE1 58 %
des activités issues de Cléo CE2 54,1 %
des activités issues de Cléo CP/CE1 54,1 %
des activités issues de Cléo CM1 43,9 %
des activités issues de Cléo CM2 37,8 %

Ce sont les activités issues d’outils cycle 2 qui sont le plus demandées.


Quel usage se rapproche le plus de celui que vous imaginez pour un outil de ce type ?

J’aimerais disposer d’une banque d’activités organisée exactement comme les ouvrages Cléo (fichiers ou manuels), qui me permettrait de proposer les mêmes activités aux élèves à besoins éducatifs particuliers qu’au reste de la classe, mais adaptées à leur profil. 48.7%
J’aimerais disposer d’une banque d’activités organisée par compétences, provenant d’ouvrages Cléo de différents niveaux, dans laquelle je pourrais sélectionner des activités selon mes besoins. 34.4%
J’aimerais que l’outil me propose un parcours d’apprentissage « clés en main » selon les besoins particuliers de chaque élève. 15.6%

Près de la moitié des répondants privilégient une organisation dupliquant celle des ouvrages Cléo.

Un peu plus du tiers préfèrent une organisation par compétences. Le parcours « clé en mains » est peu demandé… et c’est probablement une bonne chose : un logiciel, même très élaboré, peut-il vraiment déterminer les besoins et le parcours d’apprentissage d’un.e élève ?


Options de présentation et de mise en page : indiquez le niveau d’importance que vous attribuez à chaque option proposée. (Toutes les options sont indépendantes les unes des autres, et dans la mesure du possible elles seront cumulables dans l’outil).

Option 6 : possibilité de choisir une police adaptée (polices pour élèves dys, pour déficients visuels, …) 1362 pts
Option 11 : Possibilité de reformuler le texte des consignes pour expliciter le séquençage des étapes de travail. 1349 pts
Option 7 : possibilité de choisir le type de lignage pour les réponses (seyes, double ligne, ligne simple, lignage coloré…) 1284 pts
Option 9 : possibilité de choisir le nombre d’activités différentes imprimées sur une page. 1310 pts
Option 10 : Possibilité d’épurer la mise en page pour limiter les éléments distracteurs (illustrations, n° d’activité, habillage, …) 1273 pts
Option 13 : Possibilité de modifier l’interlignage, l’espace entre les mots, l’espace entre les lettres, et la justification du texte. 1258 pts
Option 8 : possibilité de choisir le niveau de zoom avant impression. 1255 pts
Option 12 : Possibilité d’éditer entièrement le texte des activités, et d’en créer de nouvelles. 1225  pts
Option 5 :Possibilité de griser les lettres muettes. 1178 pts
Option 3 : possibilité de visualiser les syllabes en alternant entre deux couleurs de caractères. 1055 pts
Option 4 : Possibilité d’utiliser un code couleur pour visualiser les graphèmes complexes ([ø] en orange, [u] en bleu,  etc.) 1032 pts
Option 1 : possibilité de visualiser les syllabes à l’aide d’accolades sous le texte. 968 pts
Option 2 : possibilité de visualiser les syllabes en alternant entre caractères gras et caractères normaux 873 pts

Toutes les options proposées rencontrent une forte adhésion, seules deux d’entre elles ne dépassant pas la barre des 1000 points.

Aucune option n’est donc a priori rejetée, nous ferons le maximum pour en inclure le plus possible !


Merci une fois encore aux 164 personnes ayant répondu à l’enquête, leur participation nous permettra de concevoir un outil qui répondra, nous l’espérons, aux attentes du plus grand nombre.

Maintenant, patience, patience… Beaucoup de travail en perspective avant d’aboutir à un outil tout à fait au point !

  1. Je découvre tout d’un coup, Cléo et ses projets ! :)
    Une remarque sur la préférence d’outils pour le cycle 2. Est-ce que ça ne pourrait pas être dû au fait que les enseignants de cycle 3 utilisent parfois des ressources de cycle 2, alors que le contraire me parait beaucoup plus rare…? Les enseignants des classes supérieures ont besoin de ressources pour tous les niveaux.

    Cordialement

  2. Mme Tia LeBrun a dit :

    C’est intéressant de lire les résultats d’enquête ici. Je viens d’acheter le méthode Cléo pour mes profs en immersion française en Louisiane. Je voudrais savoir quelles sont les meilleurs Ressources pour les profs ici (en situation spécifique) à utiliser pour mieux connaître le méthode et le bien implémenter très tôt.

    • Bonjour,
      Je suis très touché d’apprendre que les élèves d’immersion de la paroisse de Lafayette vont utiliser Cléo, car j’ai moi-même été pendant deux ans professeur de français pour le CODOFIL il y a presque vingt ans.
      Les professeurs pourront trouver toutes les ressources disponibles sur le site compagnon http://cleo-francais.editions-retz.com/ .
      Amitiés, la Louisiane me manque, et lâche pas la patate !
      AF